Article publié le 3 février 2014 dans Visions AddThis Social Bookmark Button

design et female power...

Jolanta Bak fondatrice et boss de "Intuition", cabinet conseil en innovation et stratégie de marques, décrypte les « méga tendances », phénomènes sociologiques et évolutions fondamentales de fond permettant de réfléchir à l’avenir de la société, des marques et donc du design.
Dans ce passionnant article Jolanta Bak explique le "Female Power" une expression qui exprime l’émergence de la puissance féminine dans le monde d’aujourd’hui.

À suivre sur Admirable avec d’autres tendances...


QU’EST-CE QUE LE FEMALE POWER VA CHANGER DANS NOTRE SOCIÉTÉ ?

La crise de 2008, qui a détruit de nombreux emplois masculins, a fortement accéléré le long mouvement mondial de conquête par les femmes d’une plus grande place dans la sphère économique, sociale et privée. Les femmes, souvent mieux éduquées que les hommes, indépendantes et dotées d’une grande soif de réussite sont désormais, et pour la première fois de l’histoire, plus nombreuses à travailler que les hommes. Elles sont ainsi en passe de devenir la principale puissance économique des sociétés développées (et de plus en plus des sociétés émergentes) et ce malgré les résistances traditionnelles (plafond de verre, maternité, mauvaise représentation dans les institutions…).

De cette tendance émane un certain nombre de valeurs et de motivations :
• Les femmes désirent concilier autonomie sociale et bonheur personnel, tout en étant reconnues à leur juste valeur dans l’entreprise et dans l’espace public, sans sacrifier leur féminité.
• Elles estiment avoir le droit de satisfaire leurs désirs, si besoin en changeant les règles de la consommation, de l’entreprise, ou de la société.
• Les femmes entendent désormais profiter de l’argent qu’elles ont elles-mêmes gagné.
• Etre aimée par un homme son égal et conserver son indépendance tout en vivant à deux, tel est l’idéal, de plus en plus difficile à atteindre, recherché par de nombreuses femmes.
• Les femmes doivent se débarrasser des réflexes archaïques qui limitent l’autonomie et la réussite (perfectionnisme, plafond de verre, freins pour demander une augmentation de salaire…).


La puissance féminine est amenée à s’accélérer du fait de :
• La crise et la tertiarisation qui favorisent les emplois féminins.
• L’essor démographique des générations Y et Z, constituées de jeunes femmes encore plus diplômées et qui assistent à une baisse des préjugés du genre (avoir une femme chef ne pose aucun problème auprès des jeunes hommes).
• Une masse critique des femmes de 40 ans et plus capable de diriger les entreprises et les institutions et faire partie des conseils d’administration.
Son avancement pourra néanmoins être limité par les facteurs culturels (Inde, pays arabes) ou par une éventuelle révolution masculine dans quelques années.
On retrouve cette tendance dans des actions quotidiennes :
• Augmentation de la présence des femmes dans les conseils d’administration des entreprises du CAC40.
• De nouveaux modèles de couples émergent : le « dating out » (deux individus qui réussissent mais chacun dans leur propre domaine pour éviter la compétition), le « marry down » (la femme est socialement supérieure à l’homme dans le couple), ou encore les « power couples » (couples partenaires et duos de pouvoir).
• Arrivée imminente sur le marché du viagra féminin et de la pilule masculine.
• Essor de nouveaux archétypes féminins (qui viennent remplacer la ménagère de moins de 50 ans).
• Les hommes forment de nouvelles masculinités très influencées par les femmes et assument des rôles traditionnellement féminins (hausse des congés paternité, remise en cause du modèle corporate du travail et réussite, augmentation du nombre d’hommes au foyer).

Cette tendance soulève un certain nombre d’implications pour les marques et les entreprises en terme de leviers d’innovation :

Comment les marques doivent-elles adapter leurs discours obsolètes pour s’adresser à ces nouvelles femmes ?
Quelles offres produits et services mettre en place pour accompagner le célibat féminin qui augmente ? Comment s’adresser intelligemment et avec sensibilité aux femmes de 40, 50 et 60 ans ?
Quels « role models » quand les femmes vivent leurs vies en chapitres sans suivre forcément l’ordre traditionnel (jeune mariée à 65 ans, PDG à 22 ans, sportive de haut niveau à 50 ans, jeune maman à 45 ans) ?
Comment valoriser et aider la femme dans son nouveau rôle de « provider » du foyer, avec la fatigue et la responsabilité que cela suppose ?
Quelles solutions mettre en place pour aider les femmes à augmenter leur employabilité tout au long de la vie (en intégrant la pause de la maternité) ?
Comment intégrer la nouvelle définition du leadership au féminin centré sur l’expertise, le charisme et l’intelligence émotionnelle ?

Autres articles

Visions

Tendances créatives, prospectives, prises de position sur l’évolution des marchés, le design du futur...
À visiter de temps à autre.

Auteur de L'article

Jolanta Bak

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Franco Grignani (Italien, 1908-1999)

Célèbre pour ses publicités, ses logos en particulier celui de la Woolmark, c’est aussi un chercheur qui a tenté d’associer le design à la psychologie et à la physique.

Le bêtisier du design

Masque réducteur de tête !

Vous pouvez acheter au Japon ce masque qui réduit la taille de votre tête. Admirez le design au passage... Il en existe aussi pour un sauna du visage ! Gros succès paraît-il.