Article publié le 19 décembre 2016 dans Opinions AddThis Social Bookmark Button

Les tendances servent-elles au design ?

Grande question ! Admirable Design a demandé au tendanceur (quel vilain mot !) Thibaud Dubayle — agence Feria Style et Design — de nous éclairer sur le sujet. Depuis le temps qu’on parle des tendances il est peut être temps de se poser la question : comment les utiliser quand on est designer ?
Voici sa réponse... éclairée par des cas concrets !

Les tendances comme point de départ...
Pour les nouveaux packagings de Sojasun, le leader français de l’alimentation 100% végétale à base de soja, l’idée a été de partir sur un registre non pas "régime" mais plus gourmand voire joyeux. C’est une façon de mettre en valeur les bienfaits du soja sans exclure le plaisir. Hortense Sicardon, Directrice associée de Feria Style&Design ajoute avoir pris des distances avec l’univers « santé » auquel l’alimentation végétale reste souvent associée. Il s’agissait de considérer Sojasun comme une marque réconciliant le mieux manger et l’impact écologique. Les consommateurs aujourd’hui sont prêts à comprendre cela.

... ou s’appuyer sur une légende ?"
Pour la marque Quinola Mothergrain les designers sont partis d’une légende autour du quinoa : un cadeau du ciel apporté aux Incas par une déesse nourricière. De là à ce qu’elle incarne la marque il n’y avait qu’un pas à faire... et qui fut fait elle se décline sur le logo devant le dessin d’un paysage péruvien ainsi qu’au dos du pack les bras chargés d’aliments.
Les légendes ont du bon parfois !

... ou piquer une tendance venue d’Espagne ?
Oui mais à la française tout de même !
Car pour la nouvelle venue sur le marché de l’apéritif Happy Yours, c’est la tendance « tapas » qui a dicté l’orientation graphique et le parti-pris de la marque. Cocktails de fin de journée, moments de partage et de plaisir entre amis, qui se substituent souvent aux dîners. De là la carte griffonnée à la craie sur l’ardoise du bistrot du quartier pour le côté français.

Travailler autrement ?
Pour l’agence, a nouvelle génération de consommateurs, nouvelles méthodes de travail pour que le design ne se perde pas dans les standards de la conformité.
Alors bureau de style ou agence de design ? Les designers ont toujours fait le pont entre les deux souvent par instinct de l’écoute et de l’observation. Mais on peut dépasser cela en en faisant une méthode.
Ainsi l’agence Feria dégage ainsi tous les six mois les tendances fortes qu’elle utilise tout de suite avec ses designers. Relevons pour 2016 de la terre qui devient le centre de tout, et non plus l’homme uniquement en tant qu’individu. Ou le « sauvage » qui est marquée par un retour à la volonté de travailler avec des matières très peu transformées. Sans oublier la mode « tapas » pour une consommation à tous moments à la fois agréable et spontanée.

Le but étant de donner aux marques un temps d’avance...

Autres articles

Opinions

On peut avoir des opinions, des idées à partager avec les fidèles d’Admirable Design, non ? C’est ici que cela se passe...

Auteur de L'article

Gérard Caron

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Jean-Pierre Ploué

Parce qu’il est l’artisan du renouveau de Citroën. Il est depuis 2008 Directeur des styles du Groupe PSA.

Le bêtisier du design

Dans une brochure de location d’auto de Tokyo

"Quand un passager à pied est en vue, flûtez le klaxon. Trompettez-le mélodieusement au début, mais s’il continue d’obstacler votre passage, alors flûtez-le avec vigueur."