Article publié le 9 septembre 2013 dans Visions AddThis Social Bookmark Button

Jean Perret, ils témoignent...

Voici quelques extraits de témoignages qui font suite à la disparition de Jean Perret.
Tous reconnaissent l’influence qu’il a exercée sur notre métier en particulier au moment de son éclosion en France par la la création de Carré Noir dont il était associé puis par Style Marque dont il fut un co-fondateur.
A lire par ceux qui l’ont connu et par tous ceux qui sont passés à côté de ce grand bonhomme sans le rencontrer...


Jean Perret en 1973 à la création de Carré Noir

QUELQUES TÉMOIGNAGES

Un lion du design nous a quittés, il en avait la crinière énorme, chevelure bouclée et barbe abondante d’or flamboyant, le regard bleu vert perçant, souvent impressionnant, parfois intimidant.
C’était Jean PERRET un grand du design, véritable artiste sans concession.
Sa griffe restera pour toujours dans nos cœurs.

Michel Alizard

Co-fondateur de Carré Noir


À l’époque où le mot « design » était synonyme de mobilier scandinave, je sais combien il a été un moteur puissant qui a fait émerger notre profession, du domaine flou du dessin, de l’art et des métiers de salon.
D’une exigence absolue vis à vis de son entourage et de lui-même il a sacrifié notoriété, reconnaissance et honneurs pour rester fidèle à sa vocation de pionnier.

Tous les professionnels du design graphique dans l’exercice de leur fonction sont des héritiers des enseignements et des méthodes que Jean et quelques-uns de ses proches ont imaginé pour adapter la création graphique française aux nécessités du marketing des technologies contemporaines. Le savent-ils ?

Je reprends un de ses messages, le dernier :
« Pour construire votre marque concevez un grand dessein. Exprimez-le par un vrai dessin. Choisissez un beau nom, faites un bon produit. Racontez son histoire avec vérité. Marquez tout et partout. Laissez vieillir.. »

Gérard Caron

Co-fondateur de Carré Noir


Jean Perret, flamboyant comme sa crinière !
Jean se définissait comme "anarchiste bourgeois". C’est vrai, il aimait les belles choses de la bourgeoisie. Mais surtout, anarchiste, il ne reconnaissait aucune autorité, seule la créativité était son éthique absolue.
Exigeant jusqu’à la rupture, Jean a lancé en peu d’années Carré Noir sur une orbite éblouissante.
C’était, je pense, de notre génération, le plus grand designer et graphiste, mais pas seulement graphiste (par exemple son losange Renault a d’abord été pensé en volume).
Jean luttait pour que notre pays reconnaisse ou tout simplement connaisse notre métier. Dans le pays de Cassandre, devenu un désert (chaos) graphique, il aurait au moins dû être élu à l’Académie des Beaux Arts.

Mais c’est dans la solitude que Jean s’est éteint à Blois le 22 Août dernier, loin des honneurs, des pompes et des discours.
Nous sommes tous dans ta solitude.
Merci Jean

Michel Disle

Co-fondateur de Carré Noir


Jean Perret vient de quitter ce monde emportant avec lui son tempérament passionné.
Lors de nos trop rares rencontres, la trempe de l’homme m’avait impressionnée.
Un homme au physique solide, terrien ; à l’énergie guerrière dès qu’il s’agissait de défendre ses convictions design, mais aussi un homme d’une grande sensibilité créative.
Jean Perret restera l’un de nos pairs et une figure marquante de notre profession.

Béatrice Mariotti

VP & Directrice de la Création de Carré Noir



Jean Perret était un Maître, à ses côtés après Carré Noir, j’ai prolongé l’ expertise de la Marque et en particulier sur la renaissance de Renault (1990). Jean savait combiner graphisme, couleur, symbolique et typographie, pour révéler le sens profond d’une marque comme pour Trésor de Lancôme.
Avec Yves Ronin ils formaient le tandem Style Marque avec à leurs côtés Gérard Boulanger, Francesco Moretti et moi même.

Stéphane Ricou

Ceo The Brand Union


On ne dit jamais a ceux que l’on aime qu’on les aime !
C’est surement le cas avec Jean.
Qui n’était pas aise d’approcher,
Quel talent !

JC Cribelier

DA Carré Noir


Jean fut mon premier maître dans la profession. J’ai choisi de quitter l’école où j’étudiais (l’ESAG) en cours de 2e année
pour apprendre à ses côtés. Passionné de design, il m’a ouvert la voie, me montrant que la symbolique visuelle
et la typographie pouvait constituer le socle d’un métier.
Sachant ma passion pour la lettre, Jean m’a fait connaître Albert Boton auprès de qui j’ai physiquement
approché le dessin de caractères typographiques. Mais aussi Michel Disle, autre grand créateur de marques,
et Gérard Caron, grand théoricien du design, tous deux ses anciens partenaires au sein de Carré Noir.
Chaleureux, sincère, enthousiaste, discret, Jean pouvait être aussi et certains le savent, péremptoire, colérique,
et cassant. Ce fut la cause de mon éloignement. Nous ne nous sommes fréquenté que quelques années et en
trente ans, ne nous sommes revu qu’une seule fois ; une entrevue timide et polie, alors que nous avions été si
complices…

J’ai toujours cependant gardé un grand respect pour le bonhomme, suivant et admirant de loin son travail.
Jean reste pour moi l’un des meilleurs dans le paysage du design français dans lequel, c’est certain, il a depuis
longtemps imprimé sa marque.

Pierre Katz

Brand Identity Design


À Jean,

Tu fais partie de ceux qui ont inventé ce métier de designer : « Dessiner un dessein » comme tu disais. Pour cela il faut des convictions, du courage et de la fraîcheur ; tu nous l’as montrés. Tu nous as transmis le sens de la belle ouvrage, du détail et de la précision sans bavardage. Tu nous as aussi appris à penser la valeur avant de la produire. Mais tu nous a surtout appris à défendre nos idées et à les faire respecter même financièrement : « le prix s’oublie, la qualité reste » comme dit Bastien dans les Tontons Flingueurs.

Tu défendais que l’homme n’est pas coupé en deux avec d’un coté la tête et de l’autre les mains. Que nous avons la chance, nous créatifs, de pouvoir penser, faire et voir le résultat de notre travail avec comme ultime plaisir de donner satisfaction.
Merci Jean.

Eric Prince

Fondateur de Super regular


Les deux agences de design co-créées par Jean Perret


Il y a quelques semaines encore, comme d’autres je recevais le dernier coup de gueule de Jean. Il s’insurgeait alors contre la piètre qualité des signes de la République affichés lors des discours officiels. Jusqu’à la fin il sera resté révolté, concerné et à vif. 
Intransigeant et d’une irréprochable intégrité, il n’accordait son estime que sur la base de votre production, passeport qu’il fallait renouveler périodiquement. Et lorsqu’il était déçu, sa colère montait vite. Jean respectait plus que tout la créativité et le dessin, que d’après lui il fallait sans cesse exercer, pour ne pas les perdre. 
Son talent, sa générosité, ses qualités de visionnaire ainsi que son immense besoin de transmettre étaient tels qu’ils rayonneront encore durablement sur notre métier, qu’il a en grande partie façonné, au travers de ceux qu’il a formés. Son héritage est immense, nous lui devons d’en être conscients. C’était un grand Monsieur, et une bien belle personne. Resté sauvage, le cheval rouge s’en est allé vers d’autres horizons. 

Laurent Muller

Branding corporate


J’avais travaillé dans son ombre pendant 4 ans, la société s’appelait à l’époque E.R.I.C. pour devenir un peu plus tard Style Marque.
Un homme loin d’être simple, mi homme mi ours, dans le quotidien mais un très grand Monsieur dans le monde du graphisme…

Catherine Lefort

Design graphique- free lance


Jean Perret, un homme intelligent et talentueux

Autodidacte, avant-gardiste avec une sensibilité hors pair
Il laissera derrière lui son empreinte au travers d’immenses
réalisations

Un homme malheureusement trop peu connu du grand public, mais ceux qui ont
eu la chance de l’approcher se souviendront sûrement de lui comme un
homme impressionnant, passionné et authentique avec un humour bien à lui.
Pas forcément à l’aise avec le bla bla bla … il s’exprimait à coup
de crayon !

Généreux dans l’effort il donnait tout par amour du beau.
Il revendiquait … Le produit vrai !

J’ai eu la chance de travailler pendant les 12 années à l’agence
Style Marque en charge du studio d’exécution et à la mise au point de
logos. Ces années, resteront les plus belles de ma petite carrière.
Aujourd’hui encore chaque fois que je crée un logo je pense à lui.

Je me souviens également un repas avec lui où il dessina sur la nappe en
papier du restaurant un logo … ST Dupont pas rien ! C’est aussi cela
Jean Perret

Jean vous me manquez...

Une forte pensée également à Saïda.

Bruno Emptoz-Lacôte
Graphiste Freelance - Execo.Design

Autres articles

Visions

Tendances créatives, prospectives, prises de position sur l’évolution des marchés, le design du futur...
À visiter de temps à autre.

Auteur de L'article

Gérard Caron

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Sacha Lakic

Parce qu’il a créé les design forts de la moto française Voxan Black Magic et de la sublime automobile Venturi, autre production française.

Le bêtisier du design

Balle à boire !

Une boisson énergisante en forme de balle. Viril ! Pauvre designer. Premier degré quand tu nous tiens ...