Article publié le 17 septembre 2012 dans Opinions AddThis Social Bookmark Button

Design et pme ? Un mariage encore à consommer...

Les Pme ont besoin du design et pourtant bien peu font appel aux gens de métier.

Faute d’arguments ou de conviction ?

Emmanuel Thouan boss de Dici Design, (une agence spécialisée dans le design destiné aux Pme, un positionnement rare), énonce clairement les quatre clés pour réussir sa stratégie design lorsqu’on est une Pme.
C’est !un sujet crucial plus que jamais d’actualité.
Et, sait-on jamais, à force de répéter...

Comment le design peut-il aider les PME à gagner de l’argent ?

Le design est un outil stratégique d’aide à la mise en place d’un positionnement de marque. Une stratégie de marque et de design bien menée permet de se différencier de ses concurrents, de fidéliser et d’élargir sa clientèle, d’innover, mais aussi d’augmenter son chiffre d’affaires et ses marges. En ce sens, il est nécessaire d’associer le design et la marque à la performance de l’activité économique de l’entreprise.

1-Rendre la Pme plus visible !

Les actions de stratégie de marque et de design permettent à l’entreprise de se valoriser auprès de ses clients actuels ou ciblés. Il est indispensable, dans un environnement concurrentiel, d’être visible auprès de ses clients en mettant sa marque en valeur. Cela passe d’abord par une étude des besoins et attentes des consommateurs, mais aussi par la création d’une identité visuelle ancrée dans ses valeurs, par la mise en cohérence de l’ensemble de ses points de contacts avec les clients, ou encore par une distinction comme le gain d’un prix, qui permet de valoriser le travail en design.

2- Pour une Pme plus entreprenante...

La stratégie de marque et le design sont des disciplines qui participent à la croissance économique d’une entreprise et au développement de la marque. Ils permettent à l’entreprise d’atteindre ses objectifs économiques (hausse des ventes, augmentation du chiffre d’affaires et des marges, pénétration de nouveaux circuits de distribution, élargissement de sa clientèle, ouverture de marchés export), mais également de baisser ou de rationaliser des coûts de production (choix et quantité de matériaux, nombre de couleurs, choix des fournisseurs, rationalisation entre différents produits de l’entreprise).
Le design peut également permettre d’attirer les investisseurs. Une entreprise qui place le design au cœur de ses préoccupations les intéresse car ils voient là une stratégie dynamique et donc une entreprise innovante, à fort potentiel.
Enfin, il est important de développer dans l’entreprise une culture design car le design est source d’innovation et s’inscrit dans une stratégie à long terme. Il peut permettre aux entreprises ayant une culture design de se positionner comme des leaders et non des suiveurs.

3- Le designer pour conseil ?

Pour mettre en place une stratégie de marque et de design, les entreprises peuvent faire appel à une agence externe composée d’équipes regroupant des experts du marketing et du design. Ces agences vont accompagner l’entreprise, la conseiller en offrant un regard extérieur, apporter leur savoir-faire spécifique et définir une méthodologie adaptée. Les agences de design pratiquent une veille sur tous les secteurs, ce qui leur permet de proposer une approche transversale du métier et son application dans l’entreprise.

Le design peut aussi être géré en interne avec l’intégration d’un designer dans l’entreprise. Ce professionnel du design a pour avantage d’avoir une connaissance parfaite de l’entreprise et de ses produits ou services et permet un apport en continu du design, fonction transversale et stratégique dans une entreprise. A la différence des agences de design, qui apportent leur conseil et leur créativité sur des sujets spécifiques et ponctuels et permettent de fixer les bases de sa stratégie de marque et du design, le designer intégré permet une implantation opérationnelle sur le long terme et va ainsi renforcer l’intégration de la méthodologie du design dans l’entreprise.

4- Design et stratégie d’entreprise...

Les interventions du design vont de la création du design graphique au design produit, en passant par le design packaging, le design d’espace et le design numérique.
Les expertises de création répondent à une stratégie d’entreprise et de marque bien définie. Pour réaliser ces différentes interventions, l’équipe des designers va réaliser un travail d’études en amont. Cela peut être un diagnostic stratégique de design qui va permettre de comparer le mode de fonctionnement de l’entreprise et l’identité qu’elle véhicule à travers son image de marque et tous les points de contact public identifiés.

Ce diagnostic comporte une description détaillée de l’entreprise et de son
environnement marketing, une analyse de l’utilisation du design, un diagnostic et des ordonnances pour la mise en place d’une stratégie de marque optimale.

L’audit de marque est un autre type de travail préliminaire, il se base sur des données qualitatives et quantitatives liées à la stratégie globale de l’entreprise (nom, logo, packaging, produit, site internet, publicité…) pour émettre des recommandations sur la base de l’environnement concurrentiel de l’entreprise afin de tirer le meilleur parti de la marque.

Pour déployer la marque sur tous ses supports, on peut aussi réaliser un tableau d’impact de marque qui va permettre de visualiser l’ensemble du public et ses points de rencontre avec la marque (point de vente, site internet) et de gérer le déploiement du nouveau positionnement en fonction des temps forts commerciaux de l’année.

Autres articles

Opinions

On peut avoir des opinions, des idées à partager avec les fidèles d’Admirable Design, non ? C’est ici que cela se passe...

Auteur de L'article

Emmanuel Thouan

Trombinoscope

Hasard des personnalités

Wim Crouowel (Hollandais, 1928-)

Designer graphiste qui créa le premier alphabet destiné au monde informatique, conçu sur une matrice de points jusqu’au célèbre New Alphabet sorti en 1997 avec sa version pour Mac.

Le bêtisier du design

D’après Carl Olsmats du World Packaging Organisation

"50% de la récolte des produits alimentaires pourrit faute de ne pas être consommée ! Faute de quoi ? De packagings adéquats pour les protéger ! Et où cela ? Dans les pays pauvres et en voie de développement."